Faisons connaissance !

Bienvenue !

J'ai plein de choses à vous raconter.

Pour une lecture rapide, vous pouvez vous rendre directement dans la partie qui vous intéresse :

Introduction
Qui est derrière Brainy Club ?
En quoi je crois dur comme fer
Ce qui me passionne le plus dans ce que je fais
Autres détails que vous voudriez peut-être savoir sur moi
Un peu d’histoire
La quête des solutions pour mieux préparer mon fils au monde de demain
TRIZ pédagogie, késako et pourquoi je suis la seule en France à être certifiée à cette méthode
Ma plus grande fierté de ces dernières années


Compétences compartementalles - Soft Skills - pourquoi développer chez enfants
Je vous aide à préparer une fondantion solide pour l'épanouissement de votre enfant.

Vous êtes sur le site qui peut vous aider à faire de vos enfants des adultes épanouis, heureux dans la vie et confiants en eux.

N’est-ce pas que c’est le rêve de chaque parent ? En tout cas c’était le mien (je suis aussi maman d’un petit garçon).

Quelle belle mission que nous, les parents, avons ici. C’est comme construire une belle maison. La qualité de chaque brique compte !

Je peux vous aider dans cette mission passionnante et si délicate.

Je peux ajouter plusieurs briques de parfaite qualité "aux fondations" de votre enfant.

Bien sûr, mes briques seront plus résistantes si les matériaux autour et les autres briques sont choisis avec soin. Mes briques ne pourront pas soutenir une maison entière toutes seules. Une construction belle et solide dépend de tellement de détails !

Ce que je peux vous promettre, c’est que grâce à mes ateliers votre enfant ouvrira les yeux pour s’ouvrir au monde qui l’entoure.

J’apprends aux enfants à trouver des solutions dans toute situation pour être débrouillards, à savoir s'adapter, inventer et à avoir confiance en eux. Ce sont les piliers d’une vie épanouie à tout âge.

C’est pour cela que Brainy Club est né. Je vous explique comment je peux vous aider et pourquoi moi !


Qui est derrière Brainy Club ?


Tatiana DE GORLOF, coach experte créativité et raisonnement

C’est moi ! Je m’appelle Tatiana DE GORLOF.

Avant tout, je suis maman d’un garçon hyper curieux et créatif et femme d’un magicien du codage (je le remercie au passage pour son soutien inconditionnel tous les jours !).

Ensuite, j’adore apprendre ! Si seulement cela pouvait être un travail à part, je ne ferais que ça !


🏆 J’ai commencé par un Diplôme en pédagogie (BAC+5) et le métier de professeur de langues (français, anglais, russe).

Puis, les aléas de la vie m’ont amené à découvrir d’autres métiers et à m’éloigner du monde de l’éducation.

Et enfin, depuis quelques années, après un choix de changement radical de carrière (après être devenue maman), je reviens à mes premières amours : l’éducation, le partage et la transmission.


Ces dernières années étaient pour moi extrêmement riches en apprentissages et voilà pourquoi :

🏆 Je me suis initiée à la pédagogie de Maria Montessori.

🏆 Je me suis formée à 3 méthodes de stimulation des apprentissages par le mouvement (Brain Gym, Balle C+, Brain Ball).

🏆 Je me suis formée à la TRIZ pédagogie et j’en suis particulièrement fière ! Je suis à ce jour la seule TRIZ pédagogue certifiée en France. Une vraie fierté pour moi d’être la première à faire connaitre cette formidable méthode aux parents francophones.

Et c’est bien grâce à cette dernière formation de TRIZ pédagogue que je me suis entièrement consacrée au sujet de la créativité et du développement de l’esprit créatif des enfants.

💓 Ma passion aujourd’hui est d’aider les enfants à maintenir leur esprit créatif naturel et à stimuler leur pensée créative, leur curiosité et leur imagination dès le plus jeune âge. C’est ce que je fais à travers mes ateliers en ligne.

En quoi je crois dur comme fer :

  • Créativité. La créativité et la pensée créative seront des atouts majeurs pour nos enfants dans le monde de demain. Ce sont ces atouts qui leur permettront d’adapter, d’innover et d’inventer des choses originales.
  • Confiance en soi. La confiance en soi est indispensable à chérir et à développer dès le plus jeune âge. Beaucoup d’adultes n’arrivent pas à avancer et faire ce qu’ils aiment par manque de confiance en leurs capacités. Avoir l’estime de soi et se savoir capable d’accomplir des choses font des miracles !
  • Cerveau & Apprendre à apprendre. Il faut connaitre son cerveau pour mieux apprendre. Il est indispensable de comprendre comment fonctionnent l’attention, la mémoration, etc. pour apprendre de manière plus efficace.
  • Soft Skills (ou "compétences douces"). Vous connaissez ? Contrairement aux compétences académiques (maths, français) il s’agit ici des compétences humaines et personnelles. On pourrait les résumer à tout ce qui différencie l’homme de la machine : créativité, curiosité, empathie, ouverture d’esprit, intelligence émotionnelle… Leur importance pour nos enfants n’est plus à démontrer au point que nos voisins anglo-saxons les appellent "life skills" (ou "compétences de vie").

Ce qui me passionne le plus dans ce que je fais...

...c'est de voir les yeux pétillants des enfants qui débordent d'idées. Je leur apprends à multiplier les idées et à ne pas s’arrêter à la première solution qui leur vient. Et j’adore quand ils parviennent, au fil de mes ateliers, à avoir tellement d’idées que je n'arrive plus à les arrêter !


Ou encore, la réaction de mon fils de 8 ans. Il est depuis plusieurs années le 1er testeur des jeux et des activités que j’utilise lors de mes ateliers. Et aujourd’hui, je suis tellement ravie de l'entendre me dire : "Comment ça, maman, tu ne sais pas comment faire ? Il faut réfléchir encore, il faut être créative !" Là, je vois germer les graines que je sème. Et c'est génial !


Et puis bien sûr, les commentaires des parents me font chaud au coeur et me motivent :

"Mon fils demande de faire Brainy Club tous les jours..."

"Ma fille avait peur de participer en disant qu'elle était timide, mais elle a adoré et elle en redemande... Bravo, c'est gagné !"

"J'ai adoré cette expérience. Je pense qu'elle est essentielle et très riche pour mon fils."

"Ma fille plutôt timide a osé donner ses idées, sans avoir peur d'être jugée, il n'y avait pas de mauvaises réponses. Elle a découvert plein de choses et a beaucoup aimé."

Voici d’autres avis laissés sur Trustpilot :




Autres détails que vous voudriez peut-être savoir sur moi

  • Je suis née en Allemagne, ai grandi en Russie et je vis en France depuis presque 20 ans. J’ai la double culture russe et française.
  • Je vis depuis quelques années à Bergerac en Dordogne après presque 15 ans de vie passionnante, mais très prenante d’un couple sans enfant en région parisienne.
  • J’adore cuisiner et surtout expérimenter les desserts.
  • Je raffole des cerises et j'adore la couleur jaune.
  • Je sais très bien coudre et tricoter (merci maman 💝). J’adore le tricot que je fais de moins en moins par manque de temps. Mon fils est déjà initié au tricot et j’en suis très fière !

Mais tout cela ne s’est pas fait en 1 jour...


Un peu d’histoire

Le destin m’a emmenée en France pour suivre mon amour.

Nous avons vécu nos 10 premières années de mariage en région parisienne. C’était une vie trépidante de jeunes cadres surchargés par leur travail. Nous courions beaucoup et dormions peu ! C’était une page passionnante de notre vie. Mais heureusement, nous avons eu l’idée de la tourner.

Et puis, nous sommes (enfin) devenus parents.

Être parent, ça change vos priorités et vos visions, n’est-ce pas ? Je n’étais pas une exception.

À cette époque de ma vie, je faisais 3 heures par jour de transport pour me rendre au travail que je n’aimais plus vraiment. Certes, je n’ai jamais avalé autant de livres, mais c’était 3 heures par jours volées à ma famille. Je passais moins de temps par jour avec mon fils que dans les métros. Cela devenait insupportable !

Il fallait se rendre à l’évidence, mon quotidien ne correspondait plus du tout ni à mes aspirations ni à mes valeurs. Pour comble, notre fils asthmatique le devenait de plus en plus à cause de la pollution.

Il fallait que ça change et vite !

Chose dite, chose faite. Non, ce n’était pas si facile que ça. Il a fallu encore en peu de temps de préparation pour que toutes les étoiles s’alignent enfin. Et puis, en 2017 nous voilà bergeracois !


La quête des solutions pour mieux préparer mon fils au monde de demain

2016 était l’année de la première rentrée scolaire pour mon fils. Le jour de la rentrée, j’entends à la radio une information qui non pas me bouscule, mais provoque en moi un véritable séisme dont je ressens toujours l’onde de choc :

Le Forum Économique Mondial (à Davos) a conclu dans une étude nommée "Le Futur du travail" que

65% des enfants scolarisés aujourd’hui exerceront des métiers qui n’existent pas encore.

J’étais très perplexe et mon cerveau a gravé cette information.

Et puis, 1 an plus tard (en 2017), une autre étude, faite par Dell et Institute for the Future, assure de son côté que

85% des emplois qui existeront en 2030 ne sont pas encore de ce monde.

Là, c’était clair. Comme pouvais-je préparer mon enfant au monde de demain, s’il est à ce point inconnu ?

Quelles sont les compétences, les qualités, les connaissances qu’il devrait avoir pour être prêt à toute éventualité ?

L’école peut-elle m’aider à préparer mon fils à être débrouillard ?


Et c’est là où ma quête de solutions a vraiment commencé.

Montessori, Freinet, unschooling, les sciences cognitives, la parentalité positive... Je me suis plongée dans des pédagogies anciennes ou modernes, reconnues ou non pour tenter de savoir quelle décision prendre.

Montaigne disait
Il vaut mieux une tête bien faite qu'une tête bien pleine.

J’aime beaucoup cette citation. Les connaissances, c’est parfait et il en faut (sinon la vie serait grise). Mais elles seules, à mon avis, ne font pas un être humain épanoui, qu’il soit enfant ou adulte.

Donc, pour être bien dans leurs baskets aujourd'hui et aussi demain, nos enfants ont besoin d'autre chose ! Mais de quoi ?

L'école est là pour leur apprendre les maths, les langues, la géographie... Et elle le fait bien !

MAIS...
...l'apprentissage scolaire est surtout basé sur des problèmes dits fermés, c'est à dire : à 1 question correspond 1 seule bonne réponse.

Tandis que notre quotidien est surtout basé sur des problèmes dits ouverts, c'est à dire : à 1 question il peut y avoir plusieurs bonnes réponses. Il faudrait donc avoir l'habitude de générer beaucoup d'idées. L’école ne donne pas cette habitude.

ET...
...Qui apprend à nos enfants à multiplier les idées, à avoir une attitude constructive envers les erreurs ou encore à penser différemment ("out of the box" comme disent les Anglais) ?
...Qui leur apprend la confiance en soi ou la persévérance ?

PERSONNE.

ET POURTANT, ce sont des compétences dont nos enfants ont le plus besoin !

Créativité, curiosité, confiance en soi, adaptabilité, résolution de problèmes...

Les fameuses soft skills (ou "compétences douces" comme on les appelle en français) ont le vent en poupe aujourd'hui. Je ne suis pas la seule à chercher des alternatives ! Et ce n’est pas par hasard. Même parmi les recruteurs ! Puisque 65 % d'entre eux les privilégient dans les entretiens.


Et selon vous, quelle est la compétence la plus importante d’entre elles ?

C’est, c’est : LA CREATIVITE !

La créativité est la capacité de créer des choses nouvelles ou de découvrir des solutions originales à un problème.

Pourquoi la créativité est-elle la plus importante ?

Parce qu’elle est au centre de tout. Elle est l'origine et l'aboutissement de beaucoup de choses :

  • Pour être créatif, il faut être curieux. Et la curiosité est le moteur des apprentissages.
  • Pour être confiant en soi, il faut être créatif. Oui, car avoir confiance en soi, c’est être conscient de ses forces et savoir que l'on est capable. Il faut donc avoir déjà relevé des défis et les avoir réussis. Pour cela, il faut pouvoir imaginer des solutions qui fonctionneront et donc être créatif.
  • Pour savoir s'adapter, il faut avoir confiance en soi et ses capacités et avoir l'esprit flexible et positif.
  • Pour être créatif, il faut être persévérant (en l'inverse, d'ailleurs).
  • Pour être persévérant, il faut avoir compris l’intérêt de ne pas s’arrêter à la 1re solution qui vient à l’esprit.

Eurêka ! J'avais trouvé ma solution !
Développer la créativité de mon enfant est ma priorité ! Tout le reste s'ajoutera autour.

Et puis comme cela arrive souvent "ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as !"

Cette solution, elle a été depuis longtemps en moi. C’est la méthode TRIZ et la TRIZ pédagogie dont j'ai appris l'existence par ma soeur bien avant la naissance de mon fils. C'est la méthode par excellence pour développer la créativité.


TRIZ pédagogie, késako et pourquoi je suis la seule en France à être certifiée à cette méthode.

Cette formidable méthode que j’utilise s'appelle "TRIZ pédagogie". Elle est utilisée dans quelques pays depuis plus de 30 ans. Et elle a déjà largement fait ses preuves auprès de milliers d'enfants.


Au tout début, il y avait TRIZ

TRIZ se traduit en français par "Théorie de la Résolution Inventive de problèmes".

La méthode TRIZ est née dans les années 50 en Russie pour aider les ingénieurs à trouver des idées nouvelles et originales.

Depuis, TRIZ a été déployée partout dans le monde. Chaque jour, TRIZ est utilisé par des ingénieurs en R&D (Recherche et développement) et par des consultants de grandes entreprises partout dans le monde.

Grâce à TRIZ, de nombreuses entreprises comme Samsung, Airbus, INTEL ont pu innover et déposer de nombreux brevets.

TRIZ est une véritable méthode de stimulation de la créativité et d'aide à l'innovation.

L'histoire de la création de TRIZ est aussi très passionnante. Mais c’est une autre histoire, comme on dit !


Et ensuite, TRIZ pédagogie

TRIZ pédagogie est née fin des années 80.

Elle a repris les principes et les outils de TRIZ et les a adaptés aux enfants.

Mais quel rapport entre une méthode très sérieuse développée pour des ingénieurs et les enfants, me direz-vous ?

C’est très logique ! Tout est parti du constat suivant :

Cela prenait beaucoup de temps aux étudiants des écoles d’ingénieurs pour acquérir la flexibilité mentale nécessaire pour s’approprier des principes TRIZ. Malgré leur très jeune âge (17 ans), leurs idées et leurs convictions étaient déjà profondément ancrées. Or, pour innover, il faut pouvoir réfléchir différemment. Il fallait donc commencer par lutter contre l'inertie psychologique et apprendre à réfléchir autrement. C’était un travail fastidieux pour eux.

C'est ainsi que l'idée est née d'adapter les outils de TRIZ aux enfants.

L’objectif : les aider à maintenir leur esprit créatif naturel et stimuler la pensée créative, la curiosité, l’imagination, l’ouverture d’esprit et les préparer à la résolution de problèmes ouverts. Et ce, dès le plus jeune âge en utilisant des activités ludiques et adaptées.

Le point clé de ce constat est que si nous n’aidons pas nos enfants à maintenir cette capacité naturelle à être créatif, la créativité diminue avec le temps... (cf. expérience de Georges LAND).


Cette formidable méthode change les habitudes des enfants et leur donne des outils pour savoir trouver des solutions dans toute situation.

Si ces outils sont pratiqués régulièrement, alors multiplier les idées, chercher des solutions originales, avoir un esprit flexible et positif se transforment en de vraies habitudes. Et elles serviront à nos enfants toute leur vie !

Ma plus grande fierté de ces dernières années...

...est d’avoir obtenu la certification en TRIZ pédagogie !

C’est mon côté russe qui m’a permis de me former directement auprès des piliers de la TRIZ pédagogie. C’était une formation juste PASSIONNANTE !

Je suis super fière d’être la première à faire connaitre cette formidable méthode aux parents francophones.



Cher parent, c’est à vous maintenant !

Merci de m’avoir lue jusqu’ici. Maintenant, il est temps pour vous de découvrir mes ateliers "Curieux et Créatifs" !

J’attends votre enfant à l’un de mes ateliers.

Offrez-lui cette chance de redécouvrir SES super-pouvoirs !

Restons en contact !